Trek Apolobomba Bolivie Thaki

Program

Durée du séjour :

10 jours


Période favorable :

de mai à octobre


Accompagnement :

Guide de trek hispanophone ou francophone


Altitude :

De 3.600m à 5.295m

Best time to visit

  • J
  • F
  • M
  • A
  • M
  • J
  • J
  • A
  • S
  • O
  • N
  • D

La Bolivie ne se limite pas qu´à la cordillère Royale. Plus au nord, en terre quechua  s’étend la cordillère Apolobamba. Celle-ci est certes plus éloignée de La Paz, mais possède de nombreux trésors cachés en matière de trek sauvage et d´ascensions glaciaires….. Jusqu’à aujourd’hui, ce massif montagneux était parcouru par les trekkeurs sur son versant Est. Le trek proposé y était loin des glaciers et la plupart du temps dans les brumes venant de la partie tropicale.

Désormais, nous vous proposons de longer cette splendide et sauvage cordillère Apolobamba par son versant Ouest, en collant au plus proche des glaciers...une exclusivité Thaki.

Route

Journée 1

 LA PAZ – CHARAZANI – LAGUNILLAS (3710 m alt.) – KANISAYA (3870 m alt.)

Départ tôt le matin pour une longue route vers le nord jusqu’à la Cordillère Apolobamba. Après avoir longé le Lac Titicaca, plusieurs cols et lacets nous emmènent sur les hauts plateaux au pied de la Cordillère.

Arrivée dans l’après-midi au village de Charazani. Possibilité de se délasser dans les eaux thermales (suivant le temps disponible) avant de poursuivre jusqu’au petit village de Lagunillas. Nous poursuivons en 4x4 jusqu’au village de Kanisaya (bout de la piste) qui renferme également une auberge.

Départ :

06h30


Transport :

véhicule 4x4 privé


Temps de transport :

9 à 10h00


Accompagnement :

chauffeur hispanophone


Hébergement :

nuit en refuge


Repas compris :

déjeuner, dîner

Journée 2

KANISAYA – LAGUNA CHUCHUJA (4230 m alt.)

La montée est tranquille jusqu’à un petit hameau constitué de jolies maisons en pierre. Une énorme barre rocheuse ferme la vallée. La journée se termine alors par une montée bien raide, plein nord, au-dessus de cette barre rocheuse jusqu’à un plateau abritant un grand lac, la Laguna Chuchuja située à 4230 mètres d’altitude. Campement au pied de l’Akamani (5665 m alt.).

Départ :

09h00


Accompagnement :

guide de trek hispanophone


Hébergement :

nuit sous tente


Repas compris :

petit déjeuner, déjeuner, dîner


Dénivelé :

+360 m/-40 m


Temps de marche :

3/4h

Journée 3

LAGUNA CHUCHUJA – LAGUNA KAÑUHUMA (4720 m alt.)

Nous démarrons la journée par une montée, direction nord-ouest, au-dessus de la Lagune jusqu’à un col situé à 4420 mètres d’altitude. Le chemin se poursuit  vers l’ouest sur une courbe de niveau, puis nous entamons une descente dans une large vallée. Il nous faudra alors traverser à gué la rivière (4235m) avant de nous diriger sur notre droite, direction nord, au fond de la vallée. Nous attend alors une longue montée (nord-ouest) jusqu’à col situé à 4945m qui se fait par plateaux successifs. De là apparaît le massif glaciaire de l’Ullakaya (5820m). Descente dans la vallée sur notre gauche  jusqu’à la jolie Laguna Kañuhuma, endroit idéale pour établir notre campement.

Départ :

08h00


Accompagnement :

guide de trek hispanophone


Hébergement :

nuit sous tente


Repas compris :

petit déjeuner, déjeuner, dîner


Dénivelé :

+900 m/-310 m


Temps de marche :

6h/7h

Journée 4

LAGUNA KAÑUHUMA – LAGUNA PUJO PUJO (4655 m alt.) 

Nous poursuivons notre chemin sur un sentier à flanc de colline vers un plateau dominant un vallon marécageux. Nous surplombons un bofedal, zone humide d'altitude. Il nous faut trouver le meilleur passage pour gagner l’autre rive sans se mouiller les pieds ! La vallée traversée est fermée à l’est par un large col glaciaire séparant deux beaux sommets. Nous repartons en altitude vers notre prochain col. La montée est longue mais progressive. Chaque pause est l’occasion d’admirer un formidable paysage glaciaire, composé par les massifs de l’Ullakaya et du Condorini. Nous atteignons notre col à 5110 m.

Courte descente dans un terrain sablonneux. Une traversée à main droite nous dépose au pied d’un nouveau sommet glaciaire dont l’ascension semble débonnaire. Il ne nous reste plus qu’une longue descente, pour atteindre l’extrémité de la lagune Pujo Pujo. Nous dépassons un hameau pour gagner notre camp installé à l’écart du lac.

Départ :

08h00


Accompagnement :

guide de trek hispanophone


Hébergement :

nuit sous tente


Repas compris :

petit déjeuner, déjeuner, dîner


Dénivelé :

+470 m/-540 m


Temps de marche :

4h/5h

Journée 5

LAGUNA PUJO PUJO - CAMP COLOLO (4680 m alt.) – RANDONNÉE GLACIER COLOLO (4960 m alt.)

Depuis le lac, la montée se fait tranquillement vers le nord-ouest jusqu’au prochain col situé à 4950m.  Notre chemin se poursuit sur une courbe de niveau pour contourner ensuite une barre rocheuse et arriver à un dernier col situé à 5000m, véritable mirador sur la chaîne de montagnes. La vue est splendide sur les glaciers Cololo (ou Anta Kjawa) et le Huanacuni. Il ne nous reste plus qu’à descendre dans une large vallée sur notre gauche et, après le passage d’un joli ruisseau, à remonter dans une vallée sur notre droite, nord-est, en direction de ces deux glaciers. On longe une rivière et plusieurs grands lacs avant d’établir le campement au troisième lac vers 4680m d’altitude. L’endroit est l’un des plus beaux de la Cordillère et le panorama spectaculaire.

Option : Possibilité de rejoindre la Laguna Glaciar au pied du Cololo (4960 m alt.). Le vrai nom de ce sommet est en réalité l’Anta Kjawa, Cololo étant le nom donné à la vallée.

Depuis notre campement, montée tranquille, nord-est, en direction du fond de la vallée. On remonte ensuite une vallée perpendiculaire sur la droite, plein est. La progression est un peu délicate au milieu des bofedals. Nous atteignons alors la jolie lagune au pied du glacier du Cololo (1h30 à 2h00 depuis le camp). Retour en camp.

Départ :

08h00


Accompagnement :

guide de trek hispanophone


Hébergement :

nuit sous tente


Repas compris :

petit déjeuner, déjeuner, dîner


Dénivelé :

+480 m/-450 m


Temps de marche :

4h

Journée 6

CAMP COLOLO – CAMP HUANACUNI (4750 m alt.)

Nous laissons derrière nous avec regret l’enchanteur vallon de Cololo….

Nous partons plein nord pour rejoindre un col situé à 5260m au pied du glacier Huanacuni (5790m). La montée se fait tranquillement sur les flancs de la montagne. Nous attend alors une longue descente dans une large vallée direction nord-ouest.

Le début de la descente est agréable, dans une terre cendrée, avant un passage pénible à travers un chaos de blocs rocheux mal stabilisés. Nous quittons le vallon principal pour gagner un plateau minéral, au pied des sommets glaciaires de Huanacani.

Sur notre droite, nous pouvons observer les splendides arêtes du glacier du Huanacuni. Nous passons 3 petits lacs de couleur vert d’eau et nous poursuivons notre chemin au fond de la vallée. Nous arrivons alors sur une autre vallée perpendiculaire que nous remontons sur la droite direction nord-est jusqu’à une grande Lagune (4750m). 

Départ :

07h00


Accompagnement :

guide de trek hispanophone


Hébergement :

nuit sous tente


Repas compris :

petit déjeuner, déjeuner, dîner


Dénivelé :

+580 m/-510 m


Temps de marche :

5h

Journée 7

CAMP HUANACUNI - PASO PELECHUCO – CAMP PALOMANI GRANDE ( 4730 m alt.)

Montée au-dessus de la lagune, jusqu’à un col situé à 5120m d’altitude, les pentes sont régulières et la marche facile, au milieu des troupeaux de lamas et des hardes de vigognes. Chaque arrêt est l’occasion d’un dernier regard sur le massif du Huanacani. Descente jusqu’aux lacs situés près du col Pelechuco (4850m). Au fil de notre descente, vue saisissante sur le Cerro Presidente, Azucarani et Palomani Grande, un alignement de sommets, orienté exceptionnellement Est/Ouest. Pique-nique au bord du lac avant d’entamer une seconde montée, plein Nord, vers un col situé à 5230 mètres d’altitude. Après avoir contourné une tour rocheuse, on suit un ruisseau. A l’approche du col, panorama exceptionnel sur le Palomani Grande et surtout l’Azucarani, strié de ice-flutes, qu’on semble toucher du doigt. Une pente plus raide et l’on atteint notre col, mal défini, sur un plateau minéral. Sur l’autre versant, le sommet du Chaupi Orco, point culminant de la Cordillère, commence à apparaître. Les venados (cerfs andins) affectionnent ces lieux sauvages. Descente de toute beauté vers notre camp. D’abord, belle vue sur la face Ouest du Palomani Grande avec, à ses pieds, une lagune grise. Puis, on aperçoit l’extrémité orientale de la gigantesque lagune Suches, qui délimite la frontière avec le Pérou et abrite une importante mine d’or. Nous atteignons une très belle vallée, sillonnée de ruisseaux. Le lieu est idéal et bucolique pour établir notre campement, dans une large prairie au pied du glacier de Palomani.

Départ :

08h00


Accompagnement :

guide de trek hispanophone

Hébergement :

nuit sous tente


Repas compris :

petit déjeuner, déjeuner, dîner


Dénivelé :

+770m/-800m


Temps de marche :

6h/7h

Journée 8

CAMP PALOMANI GRANDE – CAMP CHAUPI ORCO (4895 m alt.)

Nous démarrons la journée par une variante cette fois-ci…..un passage à gué assez sportif de la rivière (soit en équipant avec une corde, soit en faisant un détour).

Nous partons alors plein nord et entrons dans une vallée paradisiaque  serpentée par un joli ruisseau provenant d’une lagune aux eaux turquoise. Un peu plus haut, nous devons grimper une barre rocheuse au-dessus  d’un autre lac tout aussi beau, plus grand, la Laguna Chucuyo Grande. La vue sur l’énorme massif glaciaire qui nous fait face restera pour toujours gravée dans nos mémoires.  Cela forme une gigantesque barre glaciaire aux pics multiples. Le plus grand sur la gauche est le Pic Sud du Chaupi Orco, le point culminant de cette Cordillère. Nous descendons tranquillement au fond de la vallée pour établir notre campement au pied des glaciers.

Départ :

09h00


Accompagnement :

guide de trek hispanophone


Hébergement :

nuit sous tente


Repas compris :

petit déjeuner, déjeuner, dîner


Dénivelé :

+365m/-200m


Temps de marche :

3h/4h

Journée 9

CAMP CHAUPI ORCO - CAMP PALOMANI GRANDE (4730 m alt.)

La matinée est consacrée à la découverte de cet endroit magique. Vous pourrez remonter direction nord-ouest jusqu’à un col situé à 5295m d’altitude, porte d’accès au glacier du Chaupi Orco. De là l’observation des glaciers y sera idéal.

Dans l’après-midi, il faudra malheureusement revenir sur nos pas afin de rejoindre le camp Palomani Grande. Nous prendrons une variante par rapport à la veille. Depuis la barre rocheuse, nous suivons le chemin en corniche qui nous ramènera plus rapidement à notre campement. C’est d’ailleurs le seul passage accessible par nos mules.

Départ :

09h00


Accompagnement :

guide de trek hispanophone


Hébergement :

nuit sous tente


Repas compris :

petit déjeuner, déjeuner, dîner


Dénivelé :

+115m/-260m


Temps de marche :

3h

Journée 10

CAMP PALOMANI GRANDE – LA PAZ ( 3600 m alt.)

Départ en 4x4 tôt le matin depuis le Camp Palomani Grande pour rejoindre la route non loin du Paso Pelechuco. Nous entamons alors une longue traversée des hauts plateaux. Les vues sur toute la chaîne de l’Apolobamba sont superbes sur notre gauche. Nous descendons alors jusqu’au Lac Titicaca, puis rejoignons La Paz en toute fin de journée.

Départ :

07h00


Transport :

véhicule 4x4 privé


Temps de transport :

9 à 10h00


Accompagnement :

chauffeur hispanophone


Hébergement :

pas de logement prévu


Repas compris :

petit déjeuner, déjeuner